Pré-bilan de l'année touristique 2020 à Paris Île-de-France (décembre 2020)

Partager

Le 15 décembre 2020

La fréquentation touristique à Paris Île-de-France en 2020 a été profondément affectée par la crise sanitaire et notamment par les mesures restrictives (confinements, fermetures des frontières…).

Les professionnels franciliens interrogés par le Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France (CRT) déplorent une forte baisse de leur chiffre d’affaires et se montrent pessimistes quant à une reprise de leur activité début 2021…

Descriptif

La mobilité des voyageurs internationaux a été fortement contrainte en 2020, avec un enchaînement de mesures restrictives et plus récemment, une fermeture partielle des frontières nationales. Ainsi, seulement 30,1 millions de passagers ont transité dans les aéroports franciliens de janvier à octobre 2020, ce qui constitue une baisse de 67% par rapport à la même période de l’année précédente.

Entre janvier et septembre, le chiffre d’affaires des hôtels baisse dans une fourchette comprise entre 60% pour les hôtels économiques franciliens hors Paris et 78% pour les hauts de gamme parisiens.

Malgré la découverte de plusieurs vaccins contre la COVID-19, l’assouplissement des mesures restrictives en France n’est pas certain, ce qui rend difficile la projection en l’avenir des touristes. Ainsi, 79% des professionnels interrogés estiment mauvais l’état des réservations pour les vacances d’hiver. Les principales clientèles à avoir effectué une réservation pour cette période de fin d’année viennent des pays suivants : France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique et Espagne.

Le début de l’année 2021 ne constitue pas un horizon suffisamment lointain pour lever ces incertitudes. En effet, 84% des professionnels interrogés estiment mauvais l’état des réservations pour le premier trimestre 2021.

Nombre de pages

28