Signalétique

Partager

La signalétique, dans sa double fonction d’identification et de repérage, doit permettre à tous, par la création d’un langage simplifié, de circuler et de s’orienter dans l’espace comme dans le contenu

Lisibilité et identité

La signalétique permet au public de se diriger dans l’espace comme dans le propos des expositions. Elle participe, à ce titre, à l’autonomie de chacun. Mais au-delà de ses aspects fonctionnels ou didactiques, la signalétique vise à identifier et qualifier le projet lui-même. En s’appuyant sur des signaux culturels forts et une large palette d’outils graphiques, elle tend à proposer une compréhension intuitive du propos à un maximum de visiteurs.

Une signalétique à l’usage de tous les visiteurs

Référence à un style, création d’univers immersifs ou distanciés… la réflexion sur la signalétique s’intéresse à la mise en condition du public. En qualifiant le projet (esprit, grandes orientations, etc.), le travail graphique doit s’appuyer sur des références communes au plus grand nombre. Son registre et son vocabulaire jouent sur les cultures, les âges, les époques et les pays

Signalétique directionnelle

La signalétique est une chaîne de renseignements codifiée de façon à former un langage simplifié et cohérent compréhensible par tous, toutes langues confondues. Elle fait appel aux signes et se construit à partir de codes internationaux d’usages, de l’identité visuelle référente au projet ou à l’espace, et des besoins spécifiques définis dans le cahier des charges.

Implantation et circulation 

La chaîne signalétique doit permettre aux visiteurs de se repérer et circuler de façon autonome. Bien que croisant des besoins en matière de repérage et d’informations de natures différentes, elle ne peut être rompue à aucun moment. Son implantation fait donc partie intégrante de sa conception, dans le prolongement de la réflexion sur les signes eux-mêmes.

Sécurité, accueil, services, commodités 

Signalisation culturelle et signalisation fonctionnelle au sein d’un établissement se croisent et se mélangent. Il est important que le visiteur puisse identifier ce qui est de l’ordre des services et de la circulation de ce qui est de l’ordre de la visite et des contenus. Toutefois, aussi bien dans la proposition d’implantation (jointe ou dissociée) que dans celle de l’écriture, le vocabulaire utilisé et la répartition signes/pictogrammes/ textes pour identifier ces objectifs différents restent une décision propre à chacun des projets.

Circulation et repérage