Exposition "Un Fauve à Vienne" d'Oskar Kokoschka - Musée d'Art Moderne - adaptée au public en situation de handicap auditif Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Portrait d'Oskar Kokoschka

Les visites guidées sont conduites par un conférencier du musée formé aux techniques de diction. Celui-ci propose une visite découverte de l’exposition ou des collections, qui pourra également être l’occasion d’un échange autour des œuvres. Possibilité d’être équipé d’audiophones et de boucles magnétiques (groupe limité à un nombre maximum de 15 personnes). Un parcours LSF des collections permanentes est disponible gratuitement sur l’application mobile du musée. Téléchargeable sur Google Play Store et App Store.

Le Musée d’Art Moderne de Paris présente la première rétrospective parisienne consacrée à l’artiste autrichien Oskar Kokoschka (1886 - 1980). Retraçant sept décennies de création picturale, l’exposition rend compte de l’originalité dont fait preuve l’artiste et nous permet de traverser à ses côtés le XXème siècle européen.

Peintre, mais aussi écrivain, dramaturge et poète, Oskar Kokoschka apparaît comme un artiste engagé, porté par les bouleversements artistiques et intellectuels de la Vienne du début du XXème siècle.

Par sa volonté d’exprimer l’intensité des états d’âmes de son époque, et un talent certain pour la provocation, il devient pour la critique l’enfant terrible de Vienne à partir de 1908.

Portraitiste de la société viennoise, Kokoschka parvient à mettre en lumière l’intériorité de ses modèles avec une efficacité inégalée. Ébranlé par sa rupture avec la compositrice Alma Mahler avec qui il entretient une relation tumultueuse entre 1912 et 1914, Kokoschka s’engage dans l’armée au déclenchement

de la Première Guerre mondiale. Il sera gravement blessé à deux reprises. Il enseigne ensuite à l’Académie des Beaux-Arts de

Dresde, où il recherche de nouvelles formes d’expressions picturales, en contrepoint des mouvements d’avant-garde de l’époque.

Voyageur infatigable, il entreprend dans les années 1920 d’incessants périples en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen Orient. Sa fragilité financière l’oblige à revenir à Vienne, qui connaît dès le début des années 1930 d’importants troubles politiques, le contraignant à partir pour Prague en 1934. Qualifié par les nazis d’artiste «dégénéré», ses œuvres sont retirées des musées allemands.

Kokoschka s’engage alors pleinement pour la défense de la liberté face au fascisme.

Contraint à l’exil, il parvient à fuir en GrandeBretagne en 1938 où il prend part à la résistance internationale. Après la guerre, il devient une figure de référence de la scène intellectuelle européenne et participe à la reconstruction culturelle d’un continent dévasté et divisé. Il s’installe à Villeneuve, en Suisse romande, en 1951.

Les œuvres des dernières années témoignent d’une radicalité picturale proche de ses premières œuvres, dans leur absence de concessions. Sa croyance dans la puissance subversive de la peinture, vecteur d’émancipation et d’éducation, demeure inébranlable jusqu’à sa mort.

Calendrier ouverture et horaires

Du 23/09/2022 au 12/02/2023 de 10h à 18h. Fermé le lundi.

Accueil

Langues

Langues parlées

  • Français

Accessibilité

  • Prestations adaptées pour déficience auditive
  • Accessible en fauteuil roulant en autonomie

Accès

Calculer votre itinéraire

Partager

Coordonnées

Réservation

  • Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
  • 01 53 67 40 95
  • marie-josephe.berengier@paris.fr
  • Infos et réservation pour le public en situation de handicap