Bilan de l'année touristique 2015 à Paris Île-de-France (février 2016)

La fréquentation touristique 2015 reste à un niveau très élevé, malgré les attentats terroristes de novembre qui ont fortement impacté l’activité touristique à Paris Île-de-France.

Descriptif

En 2015, la fréquentation hôtelière à Paris Île-de-France s’est élevée à 32,4 millions d’arrivées et 66,3 millions de nuitées. L’année 2015 demeure ainsi, après 2011, 2012, 2007 et 2013, la 5ème année de référence des 10 dernières années, malgré les attentats terroristes de novembre qui ont fortement impacté l’activité touristique à Paris Île-de-France (-7,0% en novembre 2015 par rapport à novembre 2014 pour les arrivées hôtelières françaises et -4,2 pour la clientèle internationale ; -7,7% en décembre 2015 par rapport à décembre 2014 pour les Français et -22,0% pour les Internationaux).

Le nombre d’arrivées hôtelières est en légère hausse par rapport à 2014 (+0,5%) tandis que les nuitées sont en retrait (-0,6%). La clientèle française est stable voire en hausse alors que la clientèle internationale est en baisse. Le taux d’occupation moyen en 2015 est de 72,6% (-2,5 points par rapport à 2014). Globalement, les taux d’occupation mensuels sont inférieurs à ceux enregistrés au cours de l’année 2014 particulièrement le 14 novembre, lendemain des attentats (-14,7 points), le 16 novembre (-22,8 points) et le 30 décembre (-34,9 points).

Le repli de la fréquentation a eu pour effet une baisse quasi-généralisée du chiffre d’affaires des établissements (comprise entre -0,2% pour les hôtels économiques franciliens et -5,5% pour les établissements parisiens milieu de gamme). Seuls les hôtels haut de gamme et grand luxe franciliens préservent la croissance de leurs chiffres d’affaires.

Les touristes européens représentent plus de la moitié des arrivées hôtelières internationales (51,9%) mais leur nombre est moins important qu’en 2014 (-7,0%) en raison notamment de la baisse importante des clientèles russes (-37,5%)  – fortement touchées par la crise économique et la dépréciation du rouble –, italiennes (-17,3%) et néerlandaises (-9,6%). Dans le top 10 des principales clientèles internationales, les Américains sont classés premiers, suivis par les Britanniques, les Chinois, les Allemands et les Espagnols. Avec une progression de près de 50%, les Chinois gagnent 3 places et se classent en 3ème position. Les Américains sont également en hausse (+5,6%) de même que les touristes du Proche et Moyen-Orient (+8,3%). Les Japonais – particulièrement sensibles aux risques d’attentats – sont venus moins nombreux cette année (-22,8%), de même que la quasi-totalité des clientèles européennes, à l’exception des Espagnols (+5,5%).

Au niveau des territoires, la fréquentation touristique dans Paris intra-muros a diminué de 1,6% en termes d’arrivées hôtelières et de 0,2% en Petite Couronne, quand dans le même temps elle a progressé de 4,3% en Grande Couronne.

En 2015, la clientèle d’affaires a généré 33% du total des nuitées enregistrées dans l’hôtellerie francilienne soit 22,0 millions de nuitées, un chiffre en retrait de 13,1% par rapport à 2014. La fréquentation des principaux sites culturels et de loisirs est plutôt en baisse : musée du Louvre (-4,8%), tour Eiffel (-2,6%) ou domaine de Versailles (-3,6%).

Pour janvier 2016, 40% des professionnels interrogés jugent « moyenne » l’activité du mois écoulé. 62% d’entre eux l’estiment même en baisse par rapport à janvier 2015. Les effets des attentats du mois de novembre se font encore sentir puisque 59% des professionnels ont ainsi déclaré que les annulations des réservations pour janvier sont sensiblement en hausse.

L’état des réservations pour février 2016 est jugé « moyen » par 46% des professionnels interrogés. Ces chiffres sont moins bons que ceux enregistrés en février 2015 et font craindre une évolution à la baisse de l’activité touristique pour les prochains mois. Toutefois, à moyen terme, 55% des professionnels prévoient une amélioration de leur activité. Ces prévisions démontrent la capacité de résilience du secteur touristique, favorisée par la tenue de grands événements aux premiers rangs desquels le Championnat d’Europe de Football qui débutera le 10 juin prochain.

Nombre de pages

24

Source

CRT Paris IDF

Accéder à la ressource