Une rentrée difficile

La crise sanitaire et les mesures prises pour l'endiguer ont mis à l'arrêt le secteur touristique. L'absence de visibilité et l'incertitude rendent difficile la reprise de l'activité. De ce fait, près des trois quarts des professionnels interrogés jugent leur activité mauvaise (73%) et la quasi-intégralité d'entre eux (96%) prévoient soit une stabilisation, soit une dégradation de leur activité à moyen terme.

Le Comité Régional du Tourisme est mobilisé et travaille activement afin que Paris Région reste la première destination mondiale et que les retombées économiques puissent permettre une pérennité de vos activités.

Nous restons à votre écoute et vous accompagnons durant cette période. N'hésitez pas à nous faire part de vos besoins.

Veuillez noter que l'interrogation des professionnels a été effectuée entre le 1er et le 5 octobre.

CRT

Tendances par clientèle

Tendances par type d'établissement

Tendances par zone géographique

Activité du mois de septembre 2020

L’activité touristique est qualifiée de mauvaise par 73% des professionnels du tourisme, de moyenne par 20% et de mauvaise par 7%.

Par comparaison avec août 2020

Par rapport à août 2020, 67% des professionnels estiment que leur activité est en baisse, 21% la jugent en hausse et 12% la considèrent stable.

État des réservations pour le mois d'octobre 2020

84% des professionnels du tourisme francilien jugent mauvais l’état des réservations pour le mois d'octobre, 13% le considèrent moyen et 3% l'estiment bon.

Prévision à moyen terme de l'activité touristique

À moyen terme, 58% des professionnels prévoient une stabilisation de leur activité, 39% une dégradation et 3% une amélioration.