Une documentation adaptée

Une fois sur place, le visiteur à besoins spécifiques doit pouvoir bénéficier des mêmes services que le reste de votre clientèle, cela inclus la documentation que vous mettez à disposition.

Réglementation

Ministère de l’écologie, du développement durable, des Transports et du Logement

Fiche 9 : Contraste de couleurs / Signalétique / Éclairage

Descriptif

Les exigences du handicap moteur

Les exigences du handicap visuel

Les exigences du handicap auditif

Les exigences du handicap mental

Le handicap moteur

Vos dépliants, guides…  à disposition des visiteurs sont atteignables en autonomie par une personne en fauteuil roulant ou de petite taille.

Cela signifie qu’ils ne doivent pas être placés trop haut (130 cm maximum) ni trop bas (90cm maximum) et qu’ils doivent être disposés sur des présentoirs où ils sont facilement préhensibles.

Votre document  doit être facilement utilisable (éviter les grandes cartes pliées en 8) car certaines personnes ont des difficultés de préhension et utilisent la documentation en la posant sur leurs genoux.

Présentoir

Le handicap visuel

Utiliser une police en bâton de caractère type Arial ou Helvetica ; l’interligne est également important pour une bonne lecture du texte (1,5) ainsi que la taille de la police qui doit être minimum de 12.

Il est toutefois préférable de prévoir une impression en gros caractères : police 16, interligne 1,5.

L’utilisation de majuscules et minuscules aide également à la lecture des textes comme  points de repères.

Les caractères en italique et le soulignement de vos texte rendent difficile la lecture de vos documents, ne les utilisez pas.

Veillez à ce que le contraste de lecture entre la couleur de la page et la couleur des caractères soit optimal (voir tableau des contrastes de couleurs du Guide des bonnes pratiques de mise en couleur - page 5), éviter d’écrire ton sur ton par exemple (fond jaune et police marron).

Choisissez un fond uni pour les zones de texte.

La qualité du papier est importante également, évitez le blanc brillant qui accroche les reflets, préférez un papier mat légèrement teinté afin de réduire les éblouissements le plus possible.

Vous pouvez proposer votre documentation en version téléchargeable sur votre site internet (fichier mp3…) ce qui permettra une lecture grâce à la synthèse vocale.

Le handicap auditif

Certaines personnes sourdes de naissance peuvent ne pas avoir accès à la lecture. Privilégiez les schémas et illustrations (croquis, photos, dessins).

Attention toutefois à ne pas infantiliser le visiteur.

Astuce: vous pouvez communiquer avec vos visiteurs à l'aide d'illustrations, dessins; ce qui pourra être utile avec vos visiteurs étrangers ne parlant ni n'écrivant le français.

Vous pouvez par exemple vous munir du guide «G’palémo » édité par le guide du Routard. Plus de 200 illustrations d’objets, de lieux ou de situations, regroupées autour de plusieurs thèmes (transport, alimentation, loisirs…) permettent de se faire comprendre dans toutes les langues.

Le handicap mental

Vous trouverez via ce lien les recommandations vous permettant de réaliser un guide de visite adapté aux personnes en situation de handicap mental.
Ce guide pratique  est le fruit d’un travail concret sur ce sujet mené en concertation entre le CRT Paris Ile-de-France, l’URAPEI Ile-de-France, à l’initiative de la Maison de Victor Hugo.

Nombre de pages

4 pages

Source

CRT PIDF

Accéder à la ressource