Un point d'information touristique accessible

Lors de la préparation de son séjour où à son arrivée, le touriste souhaite être conseillé sur les lieux, découvrir, la restauration etc…

Le Point d’information touristique est donc la première porte d’entrée sur un territoire. Il apparait donc primordial que les personnes à besoins spécifiques s’y sentent bien accueillies et bénéficient de prestations similaires aux autres visiteurs.

Réglementation

Circulaire interministérielle n°DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007. Annexe 8 - pages 13-14 : accès aux bâtiments et accueil. Ministère de l’écologie, du développement durable, des Transports et du Logement Fiche 3 : Réception du public

Descriptif

L'espace d'accueil

  • La banque d'accueil
  • Les présentoirs
  • La zone d'assise

Les services d'accueil

  • Le parking
  • Les sanitaires
  • Le prêt d'équipement
  • L'espace de vente

La signalétique

Les cheminements

  • Le cheminement intérieur
  • Le cheminement extérieur

L'espace d'accueil

 Choisir le mobilier de couleurs contrastées par rapport à l’environnement immédiat pour favoriser le repérage spatial des personnes malvoyantes.

La banque d’accueil  

1. Elle est accessible et propose un espace sous plateau suffisant permettant le passage des pieds et des genoux de la personne en position assise.

Visuel banque d'accueil

2. Si la banque d’accueil dispose d’un équipement de sonorisation alors le dispositif est couplé d’une boucle magnétique identifiée par un pictogramme positionné de façon visible sur la banque d’accueil.

3. La boucle magnétique permet de transmettre le son provenant d'un équipement de sonorisation à l'appareil auditif de la personne qui peut ainsi l'entendre sans être gênée par bruits ambiants.

Les présentoirs

1. La documentation est préhensile par les personnes en fauteuil ou celles ayant des difficultés à se mouvoir.

Visuel présentoir

2. Le classement simple de la documentation et le recourt aux pictogrammes facilitent la compréhension des personnes ayant un faible niveau de lecture et celle des visiteurs étrangers.

La zone d'assise

1. Proscrire les chaises trop basses et privilégier des modèles avec des accoudoirs qui permettent aux personnes fatigables de se relever facilement.

2. Les tables sont accessibles pour accueillir une personne en fauteuil roulant.

Les services d'accueil

Améliorer la qualité d’accueil  et le confort d’usage de vos visiteurs.

Le parking

Le stationnement est le premier service tangible qu'un visiteur va utiliser dans la structure touristique ou culturelle, il est donc très important qu'il s'y sente bien accueilli.
Pour en savoir plus, consultez dès à présent notre fiche pratique sur le Stationnement.

Les sanitaires

Aujourd’hui, des équipements design et modernes permettent une intégration esthétique dans la pièce.
Pour en savoir plus,  consultez dès à présent notre fiche pratique sur les Sanitaires.

Le prêt d’équipements

1. Les outils de communication sont diversifiés pour répondre aux attentes du plus grand nombre de visiteurs : des documents manuscrits, en gros caractère, en braille.

2. Vos documents sont rédigés dans un vocable simple associé à de l’image pour faciliter la compréhension aux personnes ayant un faible niveau de lecture et aux visiteurs étrangers.

3. Si vous disposez d’un espace numérique pour consulter les offres du territoire : l’écran est sans reflet pour ne pas gêner la lecture d’une personne malvoyante et le clavier est adapté à hauteur pour permettre à une personne en position assise d’y avoir accès.

4. Voici une liste non-exhaustive des équipements que vous pouvez mettre à disposition de vos visiteurs :
loupe de comptoir; loupe portative; siège canne ; parapluie ; poussettes ; porte-bébé ; fontaine à eau.

L'espace de vente

1. Les présentoirs et tables sont à une hauteur suffisante pour être accessible à une personne en fauteuil roulant, c’est-à-dire 70cm de hauteur.

Visuel tables

2. La signalétique des articles (nom du produit et son prix) est aux normes. La signalétique répond aux mêmes exigences que la signalétique directionnelle et pédagogique (couleur police …).

3. La caisse est équipée d’une boucle magnétique pour assurer un confort d’usage aux personnes malentendantes (dispositif annoncé par un pictogramme), et  présente un espace abaissée pour recevoir une personne en fauteuil.

Salle d'exposition

1. La salle d’exposition répond à une scénographie et une muséographie accessible.

2. L’espace permet l’accueil d’une personne en fauteuil.

3. Lors de projection et au cas où vous auriez recourt à une bande son, les performances vocale sont doublées par des sous-titre et dans le meilleure des cas par une traduction en LSF.

La signalétique

La signalétique est un vecteur de promotion et de valorisation de l’identité de votre structure. La charte graphique (type et taille de la police, les couleurs…) répond aux normes d’accessibilité.

- Une charte graphique permet d’estampiller une marque, de diffuser une image forte d’une destination. Il est important qu’elle corresponde à un élément fort de votre structure ou de votre territoire.
- La signalétique est homogène, cohérente pour permettre de se repérer facilement  dans un lieu. Afin de faciliter la compréhension de tous, il est vivement recommandé d’avoir recourt à l’image.

La signalétique directionnelle en extérieur permettant de se rendre au site est implantée depuis les transports (arrêt de bus, gare, parkings, dépose minute…)
En intérieur du site, le recours à des panneaux directionnels peut être compensé par des éléments de guidage au sol tactilement et visuellement contrasté.
Les éléments directionnels dirigent les visiteurs vers chaque espace accessibles au public : accueil / la boutique / la salle d’exposition / les sanitaires adaptés / les sanitaires publics.

Les cheminements

Le cheminement intérieur

1. Cheminements intérieurs repérables tactilement et visuellement : des changements de textures au sol permettent de suivre une direction par détection au pied ou à la canne. En outre un cheminement repérable facilitera aussi le cheminement des visiteurs valides pour assurer une meilleure gestion des flux.

2. Veiller à neutraliser les obstacles à hauteur de visage si obstacle il y a (par « neutraliser », on entend qu’un dispositif au sol contraint à contourner l’obstacle et qu’ainsi, on ne peut s’y heurter la tête.)

Le cheminement extérieur

Les obstacles isolés tels que bornes, poteaux, sont évités autant que possible sur les cheminements et aux abords du site.

Les surfaces vitrées représentent des obstacles pour les personnes malvoyantes. Elles doivent être repérables visuellement par la pose d'éléments contrastés par rapport à l’environnement immédiat.

Visuel espace vitrée

Nombre de pages

4 pages

Source

CRT PIDF

Accéder à la ressource