Réalisation d'un diagnostic énergétique

Fiche pratique présentant la marche à suivre ainsi que les pistes de réflexions pour la réalisation d'un diagnostic énergétique

Prérequis

Une bonne connaissance de son établissement et de ses équipements

Gains potentiels

Réaliser un diagnostic énergétique vous permettra de :

  • Connaître précisément vos consommations énergétiques par poste (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage, etc.) Réaliser des économies sur vos consommations énergétiques à court terme
  • Cibler, de façon hiérarchisée, les postes d’économie à moyen et long terme, en maîtrisant les investissements induits
  • Connaître les potentialités d’amélioration du confort d’usage de vos locaux
  • Etre en conformité avec les réglementations en cours et/ou anticiper celles à venir

Descriptif

L’objectif d’un diagnostic énergétique est de pouvoir définir les priorités d’actions et leurs impacts (coût, gain, etc.). Les actions pourront être de différents types :

  • Immédiates permettant de réaliser une économie d’énergie sans nécessiter d’investissement ;
  • Prioritaires à mener à court terme car ayant un niveau de rentabilité élevé ;
  • Utiles à mettre en œuvre mais pouvant être différées, du fait notamment des investissements financiers, en ressources et en temps éventuellement requis.

Déroulement du diagnostic :

  • Analyse préalable, pré-diagnostic, acquisition d’une vision globale des locaux et de leur fonctionnement, repérage des sources d’économies d’énergie
  • Analyse détaillée des gisements d’économie d’énergie
  • Actions à mettre en œuvre permettant l’amélioration de la performance énergétique et la réduction des coûts

Coûts : variable selon les besoins et le niveau de détails du diagnostic

Gains : jusqu’à 15 à 20% sur les consommations énergétiques [exemple ici], notamment grâce, par exemple, à l’amélioration de l’isolation thermique (murs, menuiseries, combles, etc.), aux renouvellements des équipements de production de chauffage et d’ECS, ou encore à la mise en place de bonnes pratiques visant à réduire les consommations.

Aides de l’ADEME Ile de France :

Pour plus d’informations sur les aides et subventions de l’ADEME, cliquez ici

Prestataires :

  • Entreprises de services énergétiques
  • Bureaux d’études
  • Bureaux de contrôle
  • Personnel mandaté en interne, ayant la compétence (ou pouvant l’acquérir par une formation adaptée) pour réaliser ce type de diagnostic, principalement en ce qui concerne la mise en œuvre de bonnes pratiques

Comment faire ?

Pour le professionnel :

Identifier vos attentes en matière de qualité de prestations, fonction de la taille de vos locaux, de leur diversité, ou encore du niveau d’ambition que vous avez (simple bonne pratique ou diagnostic complet et précis visant à faire émerger un planning de travaux) et cibler les prestataires correspondant à vos attentes

Identifier les aides mobilisables
Aides de l’ADEME Ile de France : 50 % du coût du diagnostic (jusqu’à 60% pour les PME et 70% pour les TPE), plafonné à :

  • 5 000€ pour un prédiagnostic
  • 50 000 € pour un diagnostic
  • 100 000 € pour les études

Nombre de pages

3

Source

CRT Paris IdF

Accéder à la ressource