Equipement en appareils économes en eau

Fiche pratique présentant la marche à suivre ainsi que les pistes de réflexions pour le choix des équipements économes en eau

Prérequis

La connaissance de ses consommations en eau, et si possible celle des usages de la clientèle

Gains potentiels

Equiper votre établissement en appareils économes en eau vous permettra de :

  • Réaliser des économies considérables sur vos consommations en eau à court terme
  • Améliorer le confort de la clientèle
  • Valoriser votre démarche auprès de vos clients en l’affichant sur vos supports de communication

Descriptif

L’utilisation d’appareils économes permet de réduire la consommation d’eau de façon importante (jusqu’à 30%, exemple ici).

Vérification des fuites : En premier lieu, il convient de s’assurer que l’on consomme toute l’eau que l’on paie. Vous pouvez, pour vérifier les fuites, en complément d’un contrôle des éléments visibles (robinetteries, chasses d’eau, canalisations visibles, etc.), observer le compteur général en période creuse : il ne doit pas tourner lorsqu’aucune consommation n’est attendue.

Dispositifs techniques possibles :

Mousseur économiseur : Il s’installe sur le robinet, et permet de conserver la même pression tout en réduisant le débit.
Gain immédiat : 50% de consommation / Prix : à partir de 2 €

Réducteur de débit : Il s’installe à la base des flexibles
de douches, et permet de conserver la même pression tout en réduisant le débit.
Gain immédiat : 50% de consommation / Prix : environ 10€

Mitigeur thermostatique (pour les baignoires et les douches) : Il permet d’obtenir plus rapidement la température souhaitée, et donc réduit à la fois la consommation en eau et en énergie
Gain immédiat : jusqu’à 10% de consommation / Prix :
50 à 60% de surcoût environ par rapport à un mitigeur classique

Boutons poussoirs : Ils s’installent dans les sanitaires collectifs et évitent que les robinets restent ouverts par oubli. Attention, il convient d’être vigilant en réglant correctement le système afin d’éviter de laisser couler l’eau trop longtemps et de trouver le temps optimal.
La meilleure solution est en effet de prévoir une version équipée d’infrarouge, assurant également une garantie en termes d’hygiène.

Robinet à deux débits : Ce type de robinet peut s’installer notamment dans les cuisines. Le débit fort sera réservé au remplissage pour les cuissons à l’eau.

Comment faire ?

Pour le professionnel :

  • Connaître votre consommation d’eau, de la façon la plus détaillée possible (consommation actuelle pour les bâtiments existants, future supposée pour les constructions)
  • Identifier les postes de plus grosse consommation
  • Repérer les équipements performants adaptés
  • Confronter le surcoût de l’équipement aux économies réalisées
  • Sensibiliser le personnel ainsi que la clientèle aux bonnes pratiques

Pour le client :

  • Sensibiliser le client aux bonnes pratiques

Nombre de pages

2

Source

CRT Paris IdF

Accéder à la ressource