Villes et villages fleuris

Depuis 1988, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris a délégué aux Conseils Régionaux l'organisation des visites du jury afin d'attribuer les Labels "1 fleur", "2 fleurs" et "3 fleurs".

Le Conseil Régional d'Ile-de-France a confié cette mission au Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France.

Depuis 1959, le Label Villes et Villages Fleuris a réussi à conquérir auprès du grand public une forte notoriété, et à s’imposer dans l’esprit des Français comme une garantie de qualité du cadre de vie des communes.

Les lauréats du label régional des Villes et Villages fleuris 2016

Lauréats du concours 2016  (pdf - 299,63 kB)

Les Villes et villages labellisés 2016

Palmarès 2016 Villes et Villages fleuris  (pdf - 88,64 kB)

L’impact du label sur les collectivités 

  • Il contribue à l’amélioration du cadre de vie par le développement des espaces paysagers privés et publics. Il s’inscrit dans une politique globale d’environnement.
  • Il participe à l’image de la commune, dont il est un élément important, et peut être un outil de communication efficace.
  • Il représente un réel outil de promotion touristique, soit comme produit touristique à part entière et toujours comme élément de qualité de l’accueil.
  • Rôle économique par ses retombées et les emplois générés dans les secteurs de l’horticulture et du paysage, ainsi que dans le domaine du tourisme.
  • Rôle social du fleurissement par son aspect fédérateur, véritable facteur de cohésion sociale.
  • Rôle éducatif par la sensibilisation des plus jeunes au respect de l’environnement et à l’effort d’amélioration du cadre de vie.

Le Label en chiffres

En 2017, 323 villes et villages sont labellisés de 1 à 4 Fleurs en Ile-de-France, soit 1/4 des communes.

Organisation des visites du jury

Le Comité Régional du Tourisme Paris-Île-de-France organise chaque année les visites du jury régional qui attribue les 3 premières fleurs du Label des Villes et Villages Fleuris pour la région Ile-de-France.

Visuel Village fleuri

Le Label « Ville Fleurie » ou « Village Fleuri » est décliné de 1 à 4 fleurs. Ces Fleurs sont apposées sur une signalétique spécifique représentée par un panneau à l’entrée de la commune. Le Label a pour vocation de promouvoir et d’encourager toute action en faveur du développement des espaces verts et de l’amélioration du cadre de vie.

Ouvert à toutes les communes, le Label se déroule à trois échelons :

  • le département recueille les candidatures des communes. Un jury départemental sélectionne celles susceptibles d’être primées et les présente au jury régional,
  • le jury régional attribue la 1ère fleur aux communes ayant le niveau requis et, tous les 3 ans, au cours des visites suivantes, la 2ème et la 3ème fleur lorsque les critères de la grille d'évaluation correspondent aux niveaux supérieurs. Ce même jury sélectionne les villes qui pourront être présentées au jury national en vue de l’attribution de la 4ème fleur,
  • le jury national attribue cette 4ème fleur.

Que regarde le Jury lorsqu’il visite une commune ?

  • La répartition des aménagements paysagers sur l’ensemble du territoire communal.
  • L’adaptation et l’intégration des aménagements aux contraintes du site et à l’environnement de la commune.
  • La priorité accordée aux plantations en pleine terre.
  • La diversité dans le choix des végétaux.
  • La recherche dans les compositions et les harmonies de couleurs, de volumes.
  • La qualité et l’entretien des végétaux.
  • Le respect et la valorisation des spécificités régionales.
  • Les efforts d’aménagement tout au long de l’année.
  • La bonne gestion de l’environnement : plan vert, plan de gestion du patrimoine arboré, de l’arrosage, …
  • La gestion des pratiques environnementales : assainissement, collecte sélective des déchets, lutte biologique intégrée, utilisation raisonnée des engrais et désherbants, protection et aménagement des sites naturels…
  • La qualité de l’entretien du bâti et de l’environnement urbain.
  • L’articulation du fleurissement avec la politique globale d’aménagement de la commune.
  • La coordination entre les différents services intervenants sur l’aménagement (service des espaces verts, de la voirie, de l’urbanisme et de la communication).
  • La concertation avec les usagers et les habitants.
  • La sensibilisation et la concertation avec des organismes propriétaires du foncier (organismes logeurs, SNCF, Direction Départementale de l’Equipement…).
  • La mise en place d’actions pédagogiques et sociales (écoles, jardins familiaux, formations…).

Pour chaque commune, le Jury tient compte de la dimension du territoire, de sa population et de ses spécificités, ainsi que de sa date de passage et des conditions climatiques.